Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général suite à l’élection présidentielle en République gabonaise [Scroll down for English]

Secretary General Ban Ki-moon. UN Photo/Mark Garten (file)

Secretary General Ban Ki-moon. UN Photo/Mark Garten (file)

New York, le 29 août 2016

Le Secrétaire général félicite le peuple et le gouvernement de la République gabonaise de la tenue pacifique et ordonnée de l’élection présidentielle le 27 août2016. Il espère que le même esprit de paix et transparence prévaudra avant et après l’annonce officielle des résultats préliminaires de l’élection qui devront être le reflet de la volonté du peuple. Il appelle tous les acteurs politiques à respecter la loi électorale et à s’abstenir de tout commentaire sur l’issue supposée de l’élection.

Le Secrétaire général demande à tous les Gabonais d’accepter le résultat des urnes et de régler tout grief par les moyens légaux et constitutionnels existants. Il appelle tous les acteurs concernés à ne pas inciter ou prendre part à des actes de violence. La conclusion réussie du processus électoral marquera une étape importante dans la consolidation de la démocratie et de l’état de droit en République gabonaise.

Le Secrétaire général a demandé à son Représentant spécial pour l’Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, de continuer à travailler avec tous les acteurs concernés afin de désamorcer les tensions.

New York, 29 August 2016

Statement attributable to the Spokesman of the Secretary-General following the presidential election in the Gabonese Republic

The Secretary-General congratulates the people and Government of the Gabonese Republic on the peaceful and orderly conduct of the presidential election held on 27 August 2016. He hopes the same spirit of peace and transparency will prevail before and following the official announcement of the provisional results, which should reflect the will of the people. He stresses the importance for all political stakeholders to abide by the electoral law and refrain from making remarks on the outcome of the election before it is known.

The Secretary-General calls on all Gabonese to accept the results of the election and to address any disputes they may have through existing legal and constitutional means. He asks all stakeholders to refrain from inciting or taking part in any acts of violence. The successful conclusion of the electoral process will mark an important step forward in the consolidation of democracy and rule of law in the Gabonese Republic.

The Secretary-General has asked his Special Representative for Central Africa and Head of the United Nations Regional Office for Central Africa, Mr. Abdoulaye Bathily, to continue to engage with all relevant stakeholders to defuse tensions.