Category Archives: International Day of the Girl Child

Secretary-General’s message on the International Day of the Girl Child [scroll down for French version]

11 October 2016,

The theme of this year’s International Day of the Girl is based on the seventeen Sustainable Development Goals. The slogan is: Girls’ Progress equals Goals’ Progress: What Counts for Girls.
The wellbeing, human rights and empowerment of the world’s 1.1 billion girls are central to achieving the 2030 Sustainable Development Agenda. When we agreed on that agenda, we promised girls quality education and health services.
We committed to ending discrimination and violence against girls, and harmful practices like child marriage. We pledged to leave no one behind.
Too often, in villages, shanty towns and refugee camps around the world, girls are the ones left behind: without nutritious food, healthcare or quality education, and at risk of sexual violence.
Investing in girls is both the right thing to do, and the smart thing to do. It has a powerful ripple effect across all areas of development, and reaches forward to future generations.
But what cannot be measured cannot be managed. If we do not gather the data we need, we will never know if we are delivering on our promises.
We need to make sure that our initiatives are reaching all girls: girls in extreme poverty; girls in isolated rural areas; girls living with disabilities; girls in indigenous communities; girls who are refugees or displaced within their own countries.
Timely, high-quality data is vital so that we know where we are meeting our promises, and where we are falling behind.
Let us all work hard to make sure we count all girls, because all girls count.

*****
Le thème de la Journée internationale de la fille s’inspire cette année des 17 objectifs de développement durable. Le slogan choisi pour 2016 est « Progrès pour les filles égale progrès pour les Objectifs : ce qui compte pour les filles ».
Le bien-être, les droits fondamentaux et l’autonomisation du 1,1 milliard de filles que compte notre planète sont des éléments essentiels pour mener à bien le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Lorsque nous avons adopté ce programme, nous avons promis aux filles une éducation et des soins de santé de qualité.
Nous nous sommes engagés à mettre fin à la discrimination et à la violence contre les files et à lutter contre des pratiques néfastes telles que les mariages d’enfants. Nous avons promis de n’oublier personne au bord de la route.
Que ce soit dans les villages, les bidonvilles ou les camps de réfugiés, ce sont trop souvent les filles qui sont laissées au bord de la route, sans alimentation digne de ce nom, sans soins de santé, sans véritable éducation et sans protection contre les violences sexuelles.
Investir dans les filles est à la fois la bonne chose à faire et une idée intelligente. Cet investissement a un puissant effet d’entraînement dans tous les domaines du développement et ses bienfaits se répercuteront jusqu’aux générations futures.
Mais ce qui ne peut être mesuré ne peut être géré. Si nous ne collectons pas les données dont nous avons besoin, nous ne saurons jamais si nos promesses sont tenues.
Nous devons nous assurer que nos initiatives profitent à toutes les filles : les filles en situation de grande pauvreté, les filles vivant dans zones rurales isolées, les filles handicapées, les filles issues des communautés autochtones, les filles réfugiées ou déplacées dans leur propre pays.
Nous avons impérativement besoin de disposer en temps voulu des données de qualité qui nous permettront de savoir où nous obtenons des résultats et où nous sommes à la traîne.
Travaillons tous avec énergie pour être sûrs que nous comptons toutes les filles, car toutes les filles comptent.